ar Arabe fr Français
Flash Infos

Le Real et l’Atlético avancent dans la sueur

 

Madrid reste au sommet du football européen avec les qualifications du Real et de l’Atlético pour le dernier carré de la Ligue des champions de l’UEFA

Le Real Madrid a la main grâce à son succès 1:2 en Allemagne. Les intentions allemandes sont affichées d’entrée de jeu dans ce contexte : pas question de sortir la calculette. Avec le duo Franck Ribery-Thiago Alcantara en jambes, les visiteurs passent de la parole aux actes très vite devant une défense madrilène bien en place, et prête à attendre l’orage passer. Karim Benzema et Cristiano Ronaldo ne touchent pas beaucoup le cuir dans les 20 premières minutes, avant de voir leurs serviteurs reprendre le contrôle des opérations peu à peu.

L’intensité est la même avec l’équilibre en plus dans le second acte. Après un premier coup de semonce signé Arjen Robben, Robert Lewandowski hérite d’un penalty (53′, 0:1) pour plonger le stade Santiago Bernabeu dans la torpeur. Un but et les Bavarois filent au second tour. Le message est reçu par les hommes de Carlo Ancelotti mais Ronaldo fait parler son jeu de tête (76′, 1:1) pour remettre les 22 acteurs à égalité pendant deux minutes. Le temps pour Sergio Ramos de marquer contre son camp (78′, 1:2). Tout est à refaire. Cela sera sans Arturo Vidal, exclu pour double cartons jaunes, et avec deux nouveaux buts de Ronaldo en prolongation (105′, 2:2 et 110′, 3:2). Le Bayern n’y est plus et Marco Asensio en profite pour alourdir la marque après une balade dans la défense allemande (112′, 4:2). Les champions d’Europe ont tremblé avant de se soulager en fin de partie, grâce à un triplé de Ronaldo et à un Marcelo de gala. Le Real Madrid devient surtout le premier club à décrocher un ticket pour les demi-finales de la C1 sept fois d’affilée.

L2879944_full-lnd‘autre rencontre

Leicester 1:1 Atlético de Madrid

La patience et l’opportunisme des Anglais avaient fait la différence lors du huitième de finale retour face au FC Séville. Même mot d’ordre devant les Espagnols de l’Atéltico pour ce quart de final retour : Leicester cherche plus à déjouer qu’à provoquer son adversaire. Seulement voilà, les hommes de Diego Siemone apprécient aussi le petit jeu. Saul Niguez le confirme en ouvrant la marque sur l’une des premières sorties visiteuses (26′, 0:1) mais il en faut plus pour débrider la mécanique anglaise. Ben Chilwell apporte bien de la vivacité au jeu des Foxes au retour des vestiaires mais les deux équipes continuent à se regarder de loin jusqu’à l’heure de jeu, et un nouveau numéro du héros local, Jamie Vardy. L’attaquant est à la bonne place pour égaliser (61’, 1:1), alors que Jose Leonardo Ulloa est proche d’un 2:1 qui n’arrivera jamais, malgré les bonnes intentions anglaises. Leicester boucle son aventure européenne par la grande porte et sous les ovations de son public. L’Atlético, lui, retrouve le dernier carré pour la troisième fois en quatre ans.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Opinion

Sports

Trouver Nous Sur FaceBook

Horaire de la prière

La Mètèo

Météo Kenitra © meteocity.com

Notre Chaîne sur Youtube

Flickr